Découvrir les meilleurs lieux touristiques en Sicile

Visiter la Sicile

Joyau étincelant de la Méditerranée, la Sicile constitue une excellente destination de vacances. Très peu touchés par le tourisme de masse, profitez de votre voyage pour explorer et trouver le site et le paysage qui vous conviennent, que ce soit sur le littoral, en ville ou dans les montagnes.

Les 3 villes à visiter

Visiter la Sicile signifie profiter de grandes localités historiques. Voici une sélection inéluctable pour faire de votre séjour un moment mémorable.

1. Noto

Outre les sites classiques d’Italie comme Rome, Venise et Florence, pensez à la légendaire cité baroque de Noto, à l’extrémité sud-est de la magnifique île de Sicile.

Elle constitue un point de départ idéal pour visiter le sud-est de la Sicile. Cette localité baroque, vénérée, regorge de manoirs et d’édifices religieux superbement décorés. Noto abrite l’un des plus beaux centres historiques de Sicile.

Le soir, lorsque le soleil est bas, la ville resplendit avec tous ses bâtiments couleur miel baignés de lumière rose. Flânez dans les allées de Corso Vittorio Emanuele, le long de la rue principale, et admirez les somptueux manoirs et les églises, comme Cattedrale di San Nicolò, qui bordent toute la promenade.

2. Catane

La ville de Catane représente l’une des attractions majeures de la Sicile, comme le souligne le site etna3340.com. Elle a fait partie de tant d’empires qu’il est difficile d’en garder la trace. Elle a appartenu aux Romains, aux Grecs, aux Arabes, et même aux Normands.

La commune est très célèbre pour sa proximité avec l’Etna, l’un des volcans encore très actifs d’Italie. Visiter la Catane, c’est partir à la rencontre du passé cosmopolite de l’île. Bien entendu, impossible de manquer le Duomo Di Catania, la magnifique cathédrale dédiée à la protectrice de la ville, Sainte Agathe. Mais la localité renferme également des spécialités culinaires et des boissons inédites comme la granita.

3. Syracuse

Syracuse, ou Siracusa, comme on l’appelle en italien, est sans doute l’une des plus belles villes de Sicile. Elle peut se vanter d’une histoire incroyablement longue, puisqu’elle a été fondée en 733 avant J.-C. et qu’elle a été une importante ville de la Magna Grèce. C’est précisément pour cette raison que « Syracuse et la nécropole étrusque de Pantalica » ont été déclarées patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005 et sont devenues une destination touristique populaire.

Les 3 plages incontournables de la Sicile

Découvrir la Sicile passe par des instants merveilleux sur ses sables blancs. Comme des perles sur un collier, les belles plages se succèdent. Certains littoraux sont isolés le long de côtes rocheuses, identifiées uniquement par les habitants et les voyageurs aventureux. D’autres sont bondées de vacanciers, avec de nombreuses activités nautiques.

1. San Vito Lo Capo – nord-ouest de la Sicile

Sable blanc, eaux claires et turquoise et entourées d’énormes falaises à droite de la berge. Sur la côte nord-ouest de la Sicile, à un peu plus de deux heures à l’ouest de Palerme, vous trouverez la plage de San Vito Lo Capos, l’un des meilleurs rivages de Sicile.

2. Mondello – Palerme

La plage de Mondello, une plage de sable blanc de 1,5 km de long, est située près de la capitale Palerme, et donc bien sûr, il y a beaucoup de gens et d’activités. Mais il vaut vraiment la peine d’être visité si vous êtes un chien d’eau.

3. Cala paradiso – Licata, sud-ouest de la Sicile

Licata s’enorgueillit de plus de 20 km de littoral, où vous trouverez tout, des superbes rives de sable aux falaises qui s’avancent dans la mer. Pour un site petit, mais agréable et moins touristique, la plage de Cala Paradiso est l’endroit où il faut être.

L’emblème de la Sicile : l’Etna

L’idée de visiter la Sicile implique un détour inévitable par le célèbre relief. L’Etna est inextricablement lié à cette région. Le plus grand volcan actif d’Europe plane en permanence au-dessus de vous, et l’ascension de son sommet constitue à bien des égards le point culminant d’un voyage en Sicile.

Il est fascinant d’expérimenter les différentes ceintures climatiques à travers lesquelles vous vous aventurez. Vous débutez dans des vergers subtropicaux où le soleil est chaud, vous passez par des forêts de hêtres ombragées et vous vous retrouvez dans un monde nu et volcanique de montagnes où rien ne pousse. Pendant une grande partie de l’année, il y a même un peu de neige près de la crête.

La plupart des personnes qui se rendent au pic de l’Etna commencent au Rifugio Citelli. De là, il y a environ 1100 mètres jusqu’au sommet. Assurez-vous de vérifier l’humeur de l’Etna avant de partir – c’est un volcan actif après tout.

Si vous préférez faire autre chose que de la randonnée sur l’Etna, il est en fait possible de skier. Le volcan possède deux domaines skiables et un téléphérique qui fait le tour du cratère.

La nécropole de Pantalica, la route vers la Cité des Morts

Sur une île dont l’histoire est si ancienne, il est facile de remonter le temps. Depuis la ville de montagne de Sortino, dans le sud-est de la Sicile, un chemin mène à la nécropole de Pantalica, déjà présent à l’âge du bronze.

Vous descendrez dans des canyons profonds et spectaculaires où jusqu’à 5 000 tombes ont été creusées dans la roche. Les falaises de grès sont gris clair et contrastent fortement avec le paysage vert. Si vous y allez en été, il peut faire chaud, mais il est possible de se rafraîchir dans la rivière.

Dans l’ensemble, le voyage offre une excellente combinaison d’une belle randonnée avec une destination précise et un regard fascinant sur le passé. L’itinéraire fait environ 10 km, fait une boucle et est facile d’accès.

Mes astuces pour des vacances en Grèce pas chères
Réserver une location de voiture en Guadeloupe en ligne pour son séjour